Rejoignez la première communauté de foil cyclists et restez informés de nos actualités

JetCycle Max, comment ça marche ?

Le JetCycle Max est une embarcation monoplace à foils et à propulsion 100 % humaine

À première vue, le JetCycle Max peut faire penser à un pédalo volant ou à un canoë à pédales. Il est enfaite un vrai concentré d’innovations qui promet une expérience de glisse unique que vous ne retrouverez nulle part ailleurs.

Fabrication et fonctionnement

Le JetCycle Max est composé d’une coque de 3,40m de long et 0,80m de large, en matériaux composites réalisés par infusion qui permet de combiner rigidité et légèreté. Son design permet de garantir votre sécurité, avec ou sans puissance de pédalage, mais aussi une bonne performance et un très bon confort.

Notre embarcation est doté de deux foils, un à l’avant et un à l’arrière. Ces véritables ailes marines en carbone offrent au JetCycle Max un déjaugeage facile même à basse vitesse pour vous permettre de décoller et voler sur l’eau !
La hauteur du JetCycle Max, foils compris, et de 1,20m.

Pour naviguer, rien de plus simple. Le JetCycle Max possède un pédalier aux réglages très simples et rapides, sans changement de vitesse ni de plateau, adaptable à la taille de chaque utilisateur. Le pédalier est conçu spécialement pour permettre un transfert optimal de la puissance musculaire vers l’hélice, située à l’arrière de l’embarcation.

La puissance nécessaire au vol et au décollage dépend du poids de l’utilisateur. Par exemple, pour une personne de 60kg, il faudra une puissance de 230 watt pour décoller alors qu’une personne de 85kg devrait mettre une puissance de 300 watt pour sortir de l’eau. 

À vide, le JetCycle Max pèse 35kg. Il est recommandé de le porter au minimum à 2 personnes, du fait de ses dimensions et de son encombrement.

🇫🇷 Notre embarcation est entièrement conçue et fabriquée en France.

Direction et décollage

La direction est assurée par un mini-manche latéral, positionné à droite, qui permet de contrôler le foil avant facilement, vers la gauche ou vers la droite, en inclinant la poignée.
À gauche de l’embarcation, une autre manette permet de faire décoller le JetCycle et la hauteur des foils, en jouant sur l’altitude de vol. La graduation fine permet un pilotage précis de la navigation.

Pour décoller, il est nécessaire de pédaler énergiquement pour atteindre 9 km/h. Pendant la course, poussez légèrement la manette gauche pour maintenir l’assiette horizontale (l’embarcation a tendance à piquer du nez lorsqu’on prend de la vitesse). 

Une fois la vitesse de décollage atteinte, il faudrait ensuite maintenir l’effort et pousser très doucement la manette de gauche pour avoir une incidence légèrement à cabrer.

Il suffit de continuer de pédaler pour maintenir le vol.

Qui peut faire du JetCycle ?

Nous déconseillons l’utilisation de l’embarcation avant 14 ans pour des raisons de taille, poids et autonomie insuffisantes. Le JetCycle Max est accessible à toute personne mesurant entre 1m50 et 2m et pesant entre 40kg et 100kg. 
En dehors de ces limites, la flottabilité ainsi que la sécurité à bord ne sont plus garantis.

C’est un sport qui s’adresse à tout le monde. Sportifs de haut niveau concentrés sur la performance ou vacanciers sportifs occasionnels, cette activité en pleine nature est accessible à tous.

Quelles sont les lieux et conditions les plus favorables pour faire du JetCycle ?

Le JetCycle Max est une embarcation nautique recommandée pour un usage en plan d’eau intérieur. L’idéal est de naviguer sur un plan d’eau assez calme ( comme les lacs), pour en profiter au maximum. Cependant, l’embarcation est également compatible pour un usage en mer.

Voici les conditions d’utilisation générales à respecter :

Départ / arrivée sur ponton : l’embarcation n’est pas conçue pour un départ sur le sable. 
Plan d’eau sans algue : ce n’est pas compatible avec une embarcation à foils
Minimum 1m de profondeur
Peu de clapots : 20/30 cm maximum pour garantir la stabilité de l’embarcation.

Comme toute embarcation nautique, son utilisation dépend des conditions météorologiques. Vous devez vous assurer des bonnes conditions avant votre départ.